Du sport jusqu’à Noël : le programme de décembre 2016

decembre-sport-calendrier-3

Avec le froid qui déboule en force et les prémices de l’hiver, on a de moins en moins envie de faire du sport… Non ? On vous l’accorde, ce n’est pas forcément affaire d’ « envie » ; mais grelotter dehors, sous une petite bruine glaciale à la tombée du jour en attendant de sentir ses muscles se réchauffer semble être un projet soudain peu attirant.

C’est pour cela qu’il existe des salles de sport. Et des télés !

Rassurez-vous, chez Com’on Events, on ne cherche pas à vous éloigner des terrains, courts et pistes durant les mois d’hiver. Mais il n’est pas désagréable de troquer l’effort physique congelé contre un petit match regardé bien au chaud sous un de ces plaids polyester ultra-doux…

Encore faut-il savoir quels événements sont à suivre en décembre ! Suivez le guide.

calendrier-sportif-com-on-events-mois-par-mois-page-005

FOOT : un final 2016 en fanfare !

Les fans de foot se retrouvent rarement en sevrage de ballon rond. Et, en décembre, à l’inverse d’autres sports (suivez mon regard vers un tube de balles jaunes), le final de la première partie de saison réserve généralement des affiches à suspens. En Ligue des Champions, comme en Ligue 1.

Un match à enjeux pour l’OL

Ainsi, les 6 et 7 décembre, se disputeront les derniers matchs des phases de poule de la C1. Le PSG accueillera Ludogorets, Monaco se déplacera à Leverkusen et l’Olympique Lyonnais recevra le FC Séville. Si les deux premières affiches sont sans grand suspens, Paris et l’ASM étant déjà qualifiés pour les huitièmes de finale, Lyon devra battre Séville par deux buts d’écart pour rejoindre ses petits camarades. Une belle affiche !

Un programme de Ligue 1 chargé

Pour la 17ème journée de Ligue 1, le 11 décembre, le match phare ne sera autre qu’une opposition entre l’actuel leader et son dauphin : PSG-Nice, au Parc des Princes. On ne sait pas si les Niçois tiendront toujours le rythme dans quelques semaines, mais ils ont des qualités à revendre !

Quid de la diffusion ?

Le foot sur Canal + et BeIn Sports, le biathlon sur L’Equipe, un match ou deux de l’équipe de France de handball sur France TV si jamais les filles atteignent le dernier carré, Canal + Sport pour les championnats du monde en petit bassin… On vous laisse farfouiller un peu trouver les différents diffuseurs. Et si jamais vous ne trouvez pas… on connaît deux-trois sites de streaming bien pratiques ! Oui, c’est mal… ;-)

Le lendemain, le 12 décembre, vous pourrez suivre le tirage au sort des huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Quel adversaire pour Paris, Monaco… et Lyon ? L’année dernière, la main innocente avait été plutôt lourde avec des chocs PSG-Chelsea, Barcelone-Arsenal et, surtout, Juventus-Bayern, pour une double confrontation complètement folle.

Suivra une potentielle affiche de qualité, pour la 18ème journée de Ligue 1, entre l’AS Monaco et l’OL, au Stade Louis II. Si la bande à Lacazette retrouve un fond de jeu, il risque d’y avoir du spectacle sur le Rocher, les Monégasques ayant actuellement la meilleure attaque des cinq grands championnats.

La Premier League pendant les fêtes ?

Enfin, si vous avez l’impression de manquer de foot durant les fêtes, pas de panique : vous n’aurez qu’à piocher dans les rencontres du traditionnel Boxing Day, en Premier League. Pas de grosse confrontation en perspective pour ce 26 décembre, mais il est toujours plaisant de voir évoluer le Manchester City de Guardiola, le United de Mourinho ou encore Chelsea et Arsenal. Rebelote, d’ailleurs, pour le 31 décembre avec un très gros Liverpool-Manchester City ! Quoi ? Pas capable de suivre un match en se pomponnant ?

HANDBALL : en attendant janvier…

Vous ne le savez peut-être pas – couverture médiatique quasi-absente ?… –, mais les handballeuses de l’équipe de France disputent l’Euro à partir du 4 décembre, en Suède. Jusqu’au 18, elles tenteront de faire honneur à leur médaille d’argent obtenue à Rio, sous la direction d’Olivier Krumbholz.

Les Bleues veulent surfer sur Rio

En attendant, elles ont disputé la Golden League, un tournoi de préparation, fin novembre. Avec des résultats mitigés… Leur victoire finale contre les Suédoises n’effaceront pas les échecs contre la Russie et la Norvège !

Rendez-vous le 4 décembre, donc, à Kristianstad, contre la Pologne, puis l’Allemagne, le 6, et les Pays-Bas, le 8. Et en janvier… pour le Mondial des garçons !

decembre-sport-calendrier-2SKI ET GLISSE : plutôt Pinturault ou Fourcade ?

Le gros morceau ! Et on s’en voudrait d’y couper, tant la saison de ski semble toujours trop courte… Mieux, cette année, Val d’Isère a droit à une triple ration ! En effet, faute de neige, l’étape de Coupe du Monde de Beaver Creek a été déplacée dans la station savoyarde. Du 2 au 4 décembre, Jansrud, Svindal, Pinturault, Hirscher et compagnie déboulent en force. Et remettront ça les 10 et 11 décembre, avec des épreuves de slalom et slalom géant ! Sans parler de ces Dames, qui s’offriront le trio descente/combiné/super G les 16 et 17 décembre… toujours à Val d’Isère. Pour finir, le 20 décembre, du côté de Courchevel, avec une épreuve de slalom géant. On est gâtés, non ?

Val d’Isère, triple rendez-vous en décembre… pour finir à Courchevel !

À suivre également : les étapes de Lake Louise, Val Gardena, Adelboden, Santa Caterina… Pour le moment, chez les femmes, Tessa Worley est cinquième au classement général de la Coupe du Monde grâce à sa victoire au géant de Killington – c’est Mikaela Schiffrin qui mène la danse ; chez les garçons, Alexis Pinturault, vainqueur au géant de Sölden en octobre, est deuxième, derrière Marcel Hirscher. Les choses devraient bouger d’ici la fin du mois !

Mais aussi au programme : des épreuves de ski-cross à Val-Thorens du 8 au 10 décembre ; de ski de bosses à Tignes les 19 et 20 décembre ; de slopestyle le 8 décembre en Suisse, à Glacier 3000…

Martin Fourcade doit viser juste…

Et, comme en matière de glisse, il y en a un qui se débrouille pas mal – même qu’il sait viser, le garçon ! –, on ne peut que vous conseiller de suivre notre Martin Fourcade national ! Pokljuka du 5 au 11 décembre, Nove Mesto du 15 au 18 décembre… Anaïs Bescond, Marie Dorin-Habert ou la jeune Justine Braisaz mériteront aussi plus qu’un coup d’oeil ! Le top, dans tout ça ? Les épreuves de biathlon sont diffusées sur la chaîne L’Equipe.

TENNIS DE TABLE : une pléïade de champions !

Du tennis de table ? Et pourquoi pas ! Tant qu’à passer un Noël sportif, autant sortir des sentiers battus. Ça tombe bien, du 8 au 11 décembre a lieu la Grande finale du Pro Tour, à Doha. Cette épreuve clôture la saison et rassemble les meilleurs joueurs et joueuses. L’occasion de voir dans ses œuvres Ma Long, champion olympique et triple vainqueur de l’épreuve.

NATATION : un plouf en plein hiver ?

On doit bien l’avouer, en cette saison, on préfère regarder les autres nager plutôt que de barboter nous-mêmes dans la piscine… C’est parfait : les championnats du monde en petit bassin seront à suivre du 6 au 11 décembre. C’est la ville de Windsor, dans l’Ontario, au Canada, qui va accueillir cette épreuve ayant lieu tous les deux ans. En 2014, à Doha, Florent Manaudou avait été titré sur 50 mètres nage libre et 50 mètres dos. Qui pour prendre la relève cette année, après la déception de Rio ?

Et les autres ?

Le Top 14 continue, la Pro A, en basket, également, sans parler des compétitions européennes… Et le hockey-sur-glace avec la Ligue Magnus ! Bref, il y en a pour tous les goûts, mais on manque un peu de place (et de temps !), ici, pour tout aborder. Faites-vous plaisir !